Lifestyle

Que sont les perturbateurs endocriniens et comment les éviter ?

avril 11, 2016

 

Il y a quelques jours sur ma page Facebook, je vous partageais le reportage de l’émission Envoyé Spécial sur les perturbateurs endocriniens. J’ai décidé de creuser davantage et de littéralement retourner tous les produits que ce soit de soins, de maquillage ou d’entretien de la maison à la recherche de ses substances qui nous empoisonnent….et BIM…j’en ai trouvé et pas qu’un peu ! J’ai donc fait un tri magistral et jeté, donné à ceux que ça ne dérange pas ces produits. Je fais partie des personnes qui pensent qu’on est déjà assez polluée au quotidien comme ça par l’air ambiant sans en plus, être pollué par des produits que l’on rapporte chez nous. Je suis bien consciente qu’il est compliqué, voir impossible d’éradiquer tous les produits dangereux de notre maison, mais si je peux les limiter, c’est déjà bien !

 

Les perturbateurs endocriniens, qu’est-ce que c’est ?

 

Perturbateurs endocriniens

Marine Jobert & François Veillerette

 

 

Il existe plusieurs définitions du terme, mais nous allons prendre celle proposée par l’Organisation mondiale de la santé en 2002 qui est la plus communément admise :

 

“Un perturbateur endocrinien potentiel est une substance ou un mélange exogène, possédant  des propriétés susceptibles d’induire une perturbation endocrinienne dans un organisme intact, chez ses descendants ou au sein de (sous)- populations. Cette catégorie est divisée en deux sous- catégories : la catégorie 2a pour les perturbateurs endocriniens suspectés et la catégorie 2b pour les perturbateurs endocriniens pour les substances possédant des indications de propriétés de perturbation endocrinienne.”

 

Autrement dit, il s’agit de substances chimiques d’origine naturelle ou artificielle qui peuvent interférer avec le fonctionnement des glandes endocrines, organes responsables de la sécrétion des hormones. Tout ceci dérègle le système hormonal, la reproduction et est responsable de nombreuses malformations chez les nouveaux nés. Ils peuvent altérer différents processus tels que la production, l’utilisation et le stockage de l’énergie et plus largement la régulation du métabolisme et le développement. Certaines de ces substances peuvent par ailleurs avoir d’autres effets toxiques, notamment sur la reproduction, et nuire à la fertilité ou perturber le développement du fœtus. Ils sont potentiellement cancérigènes : cancer du sein, prostate, cancer de l’utérus, etc….

 

Comment les débusquer et dans quoi les trouve-t-on ?

perturbateurs endocriniens

 

On en est littéralement entouré, même les produits à destination des enfants ne sont pas épargnés, pourtant, ils sont nettement plus fragiles que nous ! Prenons l’exemple des vernis à ongles qui font partie des produits les plus toxiques, mais aussi les plus appliqués par les femmes. Les plus connus à éviter sont le formaldéhyde, le toluène, les phtalates, le camphre, le dibutyl phtalate, le Xylène et le Colophane. Oui, oui, ça fait peur, mais ce n’est pas tout ! À tous ces noms barbares, il faut ajouter le Benzophenone-1 et -3 qui est un filtre solaire chimique également présent dans beaucoup de vernis et le Triphenyl phosphate

 

Je prends l’exemple des vernis, mais les produits cosmétiques, c’est parfois du grand n’importe quoi avec des cocktails détonnant ! Parfois, on se retrouve avec plusieurs perturbateurs endocriniens au sein d’un même produit, ce qui est dangereux ! Prenons le cas de la crème Dexeryl, que tout le monde connaît !

Voici sa composition : Water • Glycerin • Petrolatum • Glyceryl Stearate • PEG-12 • Mineral Oil • Stearic Acid • Cyclomethicone • Dimethicone • Lanolin Alcohol • Methylparaben • Propylparaben • Triethanolamine. 


Autrement dit, du pétrole, des PEG, de l’huile minérale (encore du pétrole), du silicone et le clou du spectacle, DES parabens –> l’effet cocktail mentionné plus haut ! Un produit à fuir donc ! 

 

 

Perturbateurs endocriniens

 

Alors oui, le vernis, c’est super beau, sexy mais aussi très toxique, dangereux et compliqué à recycler ! Je me suis donc attelé à trier mes vernis, résultats, plus de la moitié en contiennent. Tous mes O.P.I, Essie, Kiko, LM Cosmetics, China Glaze en contiennent. Deux sur trois de chez Vitry en contiennent, NYC aussi en contient à ma grande surprise !

 

Faites attention aux étiquettes, le prix ne veut rien dire ! Mon rouge noir de chez Chanel contient aussi du Benzophenone-1, tout comme certains Kure Bazaar qui en contiennent également.

 

Quelques conseils pour limiter les perturbateurs endocriniens dans les vernis :

 

Les 8 principes de précaution :

  1. Pas de vernis pendant la grossesse.
  2. Ni sur les ongles des petites ou grandes filles qui mettent leurs mains à la bouche.
  3. Quels que soient les produits utilisés, évitez de les respirer : aérer la pièce, faîtes vos ongles au grand air ou porter un masque adapté.
  4. Évitez les formules qui disent tenir plus longtemps, car ce sont les plus toxiques.
  5. Exigez un vernis sans le quatuor Toluène – Formaldéhyde – DBP – Camphre synthétique.
  6. Pas de vernis sur les cuticules, car la peau absorbe les substances.
  7. Évitez les couleurs sombres, les bleus, les verts, les métallisés . Ce sont les colorants les plus toxiques.
  8. Attention au Benzophenone-1 et -3 ainsi qu’au Triphényl Phosphate bien souvent négligé. 

 

Je vous invite fortement à lire les étiquettes des vernis avant de les acheter, ça évite les mauvaises surprises. Plus aucun vernis ne franchit le seuil de ma porte s’il contient ces ingrédients-là, je préfère en mettre moins, mais de meilleure qualité. Faites attention aux vernis dit pour enfant, par exemple les petites poupées Kokeshi en contiennent. Je vous conseille également d’appliquer une base seine avant de mettre votre vernis, cela limitera la pénétration du produit dans votre ongle. Personnellement, je suis très déçue par certaines marques qui nous vendent leur vernis à prix d’or alors qu’ils sont les plus toxiques.

 

Je n’ai pas une marque particulière à vous conseiller, car bien souvent selon les couleurs il y a la présence ou non de Benzophenone-1. Je ne peux que vous inciter à lire les étiquettes et privilégier les vernis 7 ou 8-Free au minimum.

 

Les perturbateurs dans les produits de tous les jours :

 

 

Perturbateurs endocriniens

 

Les vernis ne sont pas les seuls concernés, ce serait trop simple. Faites également attention à vos produits ménagers et cosmétiques.

 

Ainsi, essayez d’éviter au maximum ces substances :

 

  • Le benzophénone 1 et 3 : il est surtout présent dans les vernis et les parfums.
  • Le triphényl phosphate : dans les vernis et dans les produits de coloration pour cheveux entre autres.
  • Les phtalates : on les retrouve dans les vernis à ongles, les parfums… Sa mention : “diethyl phtalate”
  • Les parabens : ce sont des conservateurs suspectés d’être des allergènes et cancérigènes. Pour les identifier, on repère les mots avec paraben comme le “methylparaben” ou les mots qui se finissent en -zoate.
  • Le methylisothiazolinone : il est notamment présent dans les crèmes pour visage et laits pour le corps. C’est l’alternative au paraben pour les fabricants mais il n’en est pas moins dangereux. (par exemple présent dans le liquide vaisselle MIR).
  • Le Résorcinol : il est principalement présent dans les colorations pour cheveux, c’est un perturbateur endocrinien très dangereux.
  • Le Triclosan : un conservateur que l’on trouve souvent dans les dentifrices, suspecté de perturber le fonctionnement de certains organes comme le foie et de créer des résistances bactériennes.

 

Pour les produits ménagers, j’ai encore du chemin à faire, puisque mon liquide vaisselle s’avère être toxique ! Pour ce qui est du lavage des sols, je ne jure que par la vapeur qui décape à merveille mes sols. Je conseille également les produits YOU que l’on trouve en grandes surfaces, car ils sont assez naturels. Je vais également me pencher sérieusement sur les lessives, car la mienne (Ariel Pods) n’est pas ce qu’il y a de plus clean.

 

On vit malheureusement dans un monde ou tout est pollué, même les pommes y ont le droit avec 35 traitements de pesticides ! Alors, si à mon échelle je peux limiter ce que mon petit lion, mon mari et moi ingérons, inhalons ou appliquons sur nous, je le fais. Les perturbateurs endocriniens sont le mal de notre société moderne, il faut les connaître pour mieux les éviter et ainsi se protéger.

 

Je vous conseille le site Noteo qui décrypte plus de 60,000 produits du quotidien, mais aussi le site La vérité sur les cosmétiques qui propose une liste INCI assez large.

 

Et vous, que faites-vous pour limiter les produits chimiques dans vos cosmétiques et produits ménagers ?

 

perturbateurs endocriniens

Épingle-moi sur Pinterest !

 

Perturbateurs endocriniens

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

22 Comments

  • Reply math78000 avril 11, 2016 at 9:02

    whaou trop fatigué pour regarder ce soir mais merci c’est instructifs
    as tu des vernis ou il n’y a pas à se poser cette question?
    bonne soiree

    • Reply Laura Hantz avril 12, 2016 at 8:53

      Comme je le dis dans l’article, il faut regarder sur les étiquettes avant d’acheter, car dans une même marque un vernis peut en contenir et un autre non.
      Je vérifie maintenant, c’est ce que j’ai fais aujourd’hui, du coup je n’ai pas acheté les nouveaux vernis à l’huile de L’Oréal.

      • Reply Math78000 avril 12, 2016 at 10:50

        Merci beaucoup dommage qu’on ne puisse pas se dire qu’une marque est 100 % sûre

  • Reply Happy Swallow avril 12, 2016 at 12:04

    Hello,

    Je trouve ton article très instructif, je te remercie car j’avais entendu dire que les vernis étaient toxiques mais sans vraiment creuser le sujet.

    A très bientôt 🙂

    • Reply Laura Hantz avril 12, 2016 at 6:18

      Coucou,

      Je suis ravie de te voir par ici. Contente que mon article te plaise, en effet les vernis sont très toxiques, j’ai encore pu le vérifier en magasin aujourd’hui.
      Bises

  • Reply Les Confidences de Lizzie avril 12, 2016 at 9:13

    Super article complet! Je vais le garder dans mes favoris 😀 Bisouuuus

    • Reply Laura Hantz avril 12, 2016 at 8:51

      Je suis très contente qu’il te plaise 🙂
      Je trouve ça hyper important, d’ailleurs aujourd’hui j’ai fais un peu de shopping beauté, c’est dur dur de trouver des produits sans cochonneries !
      Bisous <3

  • Reply Sarah | Côté Make-up avril 12, 2016 at 8:24

    Si j’avais capté ton article avant de publié le mien, j’aurai ajouté ton lien tiens !

  • Reply Audrey Alias MisKa avril 12, 2016 at 10:00

    Comme tu le sais déjà… ici, plus de vernis et… je suis en train de réfléchir à tout chambouler. Je réfléchis à mettre uniquement du Dexeryl sur mon corps… à défaut de toutes les autres crèmes jour/nuit etc… J’y réfléchis ! Pour le ménage, je le fais au Vinaigre blanc donc ça, c’est déjà pas mal… il me reste à suivre les lessives… je vais voir !!! Merci pour cet article, j’ai beaucoup aimé le lire !!

    • Reply Laura Hantz avril 13, 2016 at 2:55

      Je te déconseille fortement la crème Dexeryl ! On l’avait prescrite à petit lion et je ne lui ai jamais mise sur sa peau. La raison ?
      Voici sa composition : Water • Glycerin • Petrolatum • Glyceryl Stearate • PEG-12 • Mineral Oil • Stearic Acid • Cyclomethicone • Dimethicone • Lanolin Alcohol • Methylparaben • Propylparaben • Triethanolamine.
      Donc dur pétrole, des PEF, de l’huile minérale (encore du pétrole), du silicone et le clou du spectacle, DES parabens. Vive l’effet cocktail.
      Prends plutôt une crème bio, Fun’Ethic pour le visage est parfaite ! Pour le corps, celle de Lavera est top !

  • Reply Marine Azaé Pur avril 15, 2016 at 6:48

    Coucou!
    Super article, vraiment très utile!!

    • Reply Laura Hantz avril 15, 2016 at 9:48

      Coucou Marine !

      Ah je suis contente de te voir par ici 🙂
      Ravie que mon article te plaise, c’est important je trouve de bien faire comprendre aux gens ce qu’ils mettent sur leur corps.

  • Reply Stephanie Cardoso avril 17, 2016 at 11:25

    j’avoue que je ne faisais pas attention (et toujours pas d’ailleurs) meme en ayant regardé le reportage et pourtant ca ma bien choqué tous ces produits du quotidiens qui nous intoxique. en plus mon fils est asthmatique, je suis enceinte alors faudrait vraiment que je songe a faire attention a tous ces produits =(, je vais me pencher sur les produits you pour le quotidien j’utilise mr propre, j’ai pas vu s’il faisait parti de ces produits mais bon j’en utilise pas mal pas toujours ds marque et me pencher sur les etiquettes dans le magasin c’est pas mon fort mais va falloir s’y mettre

    • Reply Laura Hantz avril 17, 2016 at 9:02

      Je fais de plus en plus attention, car quand je vois tout ce que nos produits contiennent c’est dingue. Ça l’est d’autant plus quand on sait lire les étiquettes, on se rend davantage compte de ce que nos produits contiennent.

  • Reply Ô Boudoir Parfumé avril 29, 2016 at 10:57

    Ton article est vraiment super, complet et informatif…j’avoue que je ne fais pas du tout attention à tout cela, mais je suis certaine que je serai davantage sensibilisée lorsque je serai enceinte…cela deviendra surement beaucoup plus important pour moi.
    Au niveau du vernis c’est vrai que cela me préoccupe d’ores et déjà par contre…et je n’ai pas que de chouettes choses ! Mais j’adore les vernis Boho Green et Couleur caramel, j’imagine qu’ils sont pas mal…faudra que je regarde 🙂

    • Reply Laura Hantz avril 30, 2016 at 10:33

      Merci 🙂 Je suis ravie qu’il te plaise. J’y fais de plus en plus attention, du coup parfois il y a des produits que je n’ose pas du tout utiliser comme un masque de chez Filorga par exemple, qui est rempli de paraben. Pour les vernis, aucun n’est totalement naturel, bon après il y en a qui sont nettement mieux que d’autres (Avril, Butter London, Boho, Couleur Caramel etc).

  • Reply Sophie “Maman & Pipelette” pipelette janvier 8, 2017 at 8:17

    C’est vraiment un super article très complet et tu m’as permis de savoir ce qui faut éviter, et comme Toi si je peux faire un trie pour ma famille, alors merci

    • Reply Laura janvier 8, 2017 at 8:20

      Coucou Sophie,

      Je suis ravie que cet article te plaise ! J’ai fais un tri monumentale dans mes produits, même produit vaisselle et autres

  • Reply lov'in it blog janvier 9, 2017 at 11:13

    Nous ne sommes effectivement à l’abri de rien, il faut tenter les vernis à l’eau, pour avoir essayer ils sont efficaces et ne contiennent pas de produits toxiques. C’est sur qu’il faut limiter les risques mais rien que dans l’air que nous respirons, dans nos meubles, notre déco c’est bourré de vacheries. Dure réalité…

    • Reply Laura janvier 9, 2017 at 12:43

      Coucou,

      Merci pour ton petit mot. Effectivement nous sommes pollués de toute part, que ce soit rideaux, tissus de canapés, tapis, vapeurs toxique des peintures des murs et meubles. C’est pourquoi, je limite au maximum les autres produits toxiques que je peux contrôler. Même dans ce qu’on mange on est intoxiqué, triste réalité

    Un petit mot d'amour ?

    %d blogueurs aiment cette page :